Place du Cirque 3, 1204 Genève, Suisse

+41 22 328 19 78

auditsexpert@gmail.com

La Labiaplastie: nouveau dada des ados. -

La Labiaplastie: nouveau dada des ados.

Labiaplastie Labiaplastie , phénomène social

Au pays de l’oncle sam un phénomène prend de plus en plus d’ampleur chez les jeunes filles. Il s’agit de la Labiaplastie .Avez-vous déjà entendu ce terme ? Sans doute jamais. Et bien sachez qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale d’ordre esthétique dont le but est de réduire la taille des lèvres d’un vagin.

Et si auparavant, chirurgie esthétique aux USA rimait plus avec réduction/augmentation du volume des seins ou encore retouche du nez, cela n’est pas forcément le cas aujourd’hui . Et les chiffres sont d’ailleurs là pour le confirmer. Au cours de l’année 2015 par exemple, près de quatre cent jeunes filles âgées de dix-huit ans ont eu recours  à une labiaplastie. Cela est très inquiétant d’autant plus que ce chiffre est en hausse comparativement à celui de l’année précédente. On se rend compte que le nombre de labiaplasties pratiquées dans ce pays a quasiment doublé.

A la quête du sexe parfait

 

Tout ceci est en grande partie dû à l’influence Des films pornos qui donnent l’image d’un univers sexuel où tout est parfait. Les organes reproducteurs sont propres et parfaitement constitués.Bref l’univers pornographique impose au subconscient des jeunes le parangon du sexe idéal.

Et nombreux sont les gynecos qui affirment que leurs jeunes patientes sont de plus en plus intéressées par ce type d’interventions chirurgicale. Et si dans certains cas cela se justifie (malformation naturelle par exemple qui cause des douleurs  et une sensation d’inconfort), dans bien d’autres cela n’est que la manifestation d’une volonté d’effectuer une « mise à jour » d’un point de vue purement esthétique.

C’est également le cas au royaume uni où le nombre de labiaplasties  a connu une hausse vertigineuse : il s’est multiplié par 5 au cours des cinq dernières années pour le plus grand plaisir des chirurgiens esthétique certes.

Les raisons qui peuvent expliquer cela

Si vous demandez à certains docteurs, ceux-ci vous diront que cela est peut-être dû au fait que les ados ont presque tous désormais fait le choix de s’épiler (parfois même au laser donc pour une longue durée) l’intégralité des poils du pubis. Cela a pour effet de mettre clairement en évidence les lèves petites comme grandes du vagin. Ajouté à cela l’image su « sexe idéal » véhiculé sur internet et dans les medias spécialisés contribuent à renforcer chez les plus jeunes le sentiment d’avoir des imperfections auxquelles il faudrait remédier. Et pourtant les risques sont nombreux. Le plus dangereux étant la possibilité de voir  la sensation sexuelle diminuer après une intervention de ce type. Voilà pourquoi il est important que la patiente prenne l’entière mesure des possibles répercussions de sa demande et lui proposer par ailleurs des alternatives.Il ne faut surtout pas penser comme cet auteur  qui disait

“La vie est trop courte pour s’attarder à faire changer l’opinion d’un adolescent.”  Bertrand Vac

Et si votre fille tient malgré tout à subir une opération pareille et bien prenez la peine de la confier au meilleur cabinet qui soit. En Suisse , il y a  l’institut medical http://www.antiage.ch ,  http://www.medecine-esthetique-geneve.com , http://sgl-esthetique.ch qui en plus des interventions réalise des injections de botox à Genève et enfin le site des pages jaunes suisses

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*