Place du Cirque 3, 1204 Genève, Suisse

+41 22 328 19 78

auditsexpert@gmail.com

L'histoire de la Opel Astra -

L’histoire de la Opel Astra

Histoire de l'Opel Astra

 

L’Opel Astra est une petite voiture familiale conçue et fabriquée par le constructeur automobile allemand Opel depuis 1991.

Elle est commercialisée sous le nom de Vauxhall Astra au Royaume-Uni, de Buick Excelle XT en Chine et de Chevrolet Astra/Vectra en Amérique latine. La Saturn Astra a également été construite pour le marché américain et canadien, mais les ventes ont été interrompues en 2009 en raison de l’abandon de la marque Saturn de GM. La Holden Astra a également été abandonnée en Australie en 2009 en raison de taux de change rendant la voiture non compétitive, et a été remplacée par la Holden Cruze. Il est prévu de la faire revenir sur le marché australien en 2012 sous le nom d’Opel Astra.

L’Astra est désormais construite en Chine, au Royaume-Uni, au Brésil, en Afrique du Sud, en Pologne et en Ukraine, et est également assemblée à partir de kits complets dans d’autres pays.
Le nom Astra provient de Vauxhall qui avait fabriqué et commercialisé les générations précédentes de l’Opel Kadett (la Kadett D (1979-1984) et la Kadett E (1984-1991)) sous le nom de Vauxhall Astra. La politique ultérieure de GM Europe a permis de normaliser la nomenclature des modèles au début des années 1990, les noms des modèles étant les mêmes sur tous les marchés, que le véhicule soit vendu sous le nom d’Opel ou de Vauxhall.

Depuis 2009, il y a eu quatre générations de l’Astra. De manière typique pour Opel, elles sont désignées par les lettres suivantes de l’alphabet latin. La convention officielle d’Opel est que l’Astra est la suite logique de la lignée des Kadett, ce qui fait que la première génération d’Opel Astra est appelée Astra F (la dernière Opel Kadett était la Kadett E). Une autre convention utilisée par GM commence par Astra A, adoptant la notion que l’Astra est un modèle distinct. Les modèles vendus sous les noms de Vauxhall, Holden ou Chevrolet ont des désignations de génération différentes qui reflètent l’histoire de ces marques sur leurs marchés d’origine et leurs conventions de dénomination.

L’Opel Astra a fait ses débuts en octobre 1991. Avec le successeur de la Kadett E, Opel a adopté le nom Astra, déjà utilisé par Vauxhall pour les Kadett D et E (voir Vauxhall Astra). Elle était proposée en trois ou cinq portes à hayon, en berline et en break, connu sous le nom de Caravan. Un cabriolet a également été proposé, conçu et construit par Bertone en Italie. Cette voiture a été proposée en Europe centrale et orientale, ainsi qu’en Turquie sous le nom d’Astra Classic de 1998 à 2002. L’Astra a terminé sa production en 1998.

Ce modèle a été lancé en Europe et en Afrique du Sud en 1991. En Afrique du Sud, il a été produit sous licence par Delta. Toutefois, le nom Kadett a été conservé pour l’Astra à hayon jusqu’en 1999. L’Astra sud-africaine comprenait une variante équipée d’un moteur turbo de 2,0 litres appelée Opel Astra 200t S. Le 200t S était un nom spécifique où Delta Motor Corporation voulait montrer la spécialité du type, qui pouvait battre la M3 dans un quart de mile à cette époque. La 200t S signifie : 200 pour la puissance, t pour le turbocompresseur et S pour la transmission à six vitesses qui était unique dans sa catégorie à cette époque). Le moteur et le châssis ont été produits en nombre limité (250 seulement) en version berline et bicorps dans l’usine hongroise d’Opel à Szentgotthárd.

Le moteur (C20LET) de l’Opel Astra 200t S provient de l’Opel Calibra et de l’Opel Vectra A 4×4 2.0 16V turbo, 4 roues motrices que l’on trouve sur les marchés européens, mais les ingénieurs locaux ont converti la transmission à 6 vitesses et 4 roues motrices (Getrag F28) en traction avant uniquement et, en tant que telle, elle était unique sur ce marché. Des modèles de berline, de bicorps et de break étaient proposés sous le nom d’Astra. De manière controversée, la Kadett et l’Astra ont remporté le titre de “Voiture de l’année” en Afrique du Sud deux années de suite (1993 et 1994), alors qu’il s’agissait de versions de la même voiture. La nomenclature sud-africaine étant exprimée en centilitres, les gammes Astra et Kadett comprenaient des modèles 140, 160i, 180i et 200i.

L’Opel Astra a également été commercialisée en Australie sous le nom de Holden, d’abord en Nouvelle-Zélande en 1995, puis en Australie en 1996. Les premiers modèles ont été importés du Royaume-Uni, mais les modèles ultérieurs ont été importés de Belgique. Le nom Holden Astra avait été utilisé auparavant sur des modèles Nissan Pulsar rebadgés de 1984 à 1989.

La première génération de l’Opel Astra a été importée au Brésil. Chevrolet du Brésil a envoyé les moteurs de 2,0 litres/115 ch en Belgique, d’où les voitures terminées ont pris le chemin du Brésil. En 1996, le gouvernement brésilien a augmenté le taux d’importation, mais la voiture est restée très chère. La deuxième génération a été fabriquée au Brésil.

L’Opel Astra F était composée de deux révisions principales et a été révisée en 1995, avec le lancement du nouveau moteur Ecotec d’Opel. Pendant une courte période, un sous-modèle composé de pièces provenant des deux révisions a été produit. Ce sous-modèle utilisait tous les nouveaux organes de roulement de l’Ecotec, mais de nombreuses pièces de la révision précédente ont été utilisées afin de récupérer les pièces restantes. Parmi les autres changements principaux, citons un style extérieur légèrement modifié et la disponibilité de nouveaux modèles de spécifications.

Un article sponsorisé par : https://donilocation.ch/vehicules/opel-astra-g22/

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*