Place du Cirque 3, 1204 Genève, Suisse

+41 22 328 19 78

auditsexpert@gmail.com

Chirurgie esthétique de la silhouette et du visage -

Chirurgie esthétique de la silhouette et du visage

 

Lipoaspiration Genève

La liposuccion ou lipoaspiration à Genève est actuellement l’intervention esthétique la plus pratiquée dans le monde. Pour mémoire, le principe a été découvert par un Français, Yves-Gerard ILLOUZ, en 1977. Cette intervention esthétique permet d’éliminer définitivement l’excès de graisse situé dans de nombreuses zones du corps, y compris le visage.

Zones du corps favorables à la liposuccion

Les principaux domaines d’intervention sont :

  • les hanches (“poignées d’amour”)
  • Pistolets
  • Ventre
  • Bras
  • Cuisses et genoux
  • Mollets, chevilles
  • Bajoues
  • Ovale pour le cou et le visage

Quelles sont les motivations de la lipoaspiration ?

Dans certaines zones, votre silhouette est inesthétique parce qu’un excès de graisse s’est installé, et vous ne parvenez pas à y remédier, même en faisant un régime ou du sport. La liposuccion ne remplace pas un régime, mais elle peut être un “début” ou une aide précieuse si vous avez la volonté de perdre du poids.

Plus votre peau sera tonique, plus l’intervention sera efficace.

Quels sont les objectifs de la chirurgie esthétique ?

Grâce à la technique de la liposuccion qui progresse de jour en jour, la chirurgie esthétique vous permet d’affiner votre silhouette en aspirant les graisses profondes et superficielles de manière efficace et harmonieuse.

La graisse retirée ne reviendra pas et la cicatrice est très discrète (environ 3 mm).

Importance de la 1ère consultation

Comme toute chirurgie esthétique, la liposuccion comporte des risques à connaître, des tests préopératoires à effectuer et des protocoles à suivre.

La première consultation est une étape importante, car elle vous permet d’obtenir des réponses précises, personnalisées et professionnelles à toutes vos questions.

L’objectif est que vous rentriez chez vous avec tous les éléments en main pour prendre votre décision.

C’est également une étape importante pour le chirurgien, qui lui permet d’examiner la qualité de votre peau et de votre graisse et de recueillir toutes les informations dont il a besoin pour tirer les conclusions les plus favorables et adaptées à votre cas.

Comment se déroule l’opération ?

Le chirurgien introduira d’abord de fines canules en faisant des incisions d’environ 3 mm dans votre peau. Grâce à ces canules, il va ensuite aspirer votre graisse profonde comme superficielle avec facilité et en accord avec votre peau.

Un bandage élastique spécifique sera appliqué après l’opération, parfois associé à un vêtement de contention.

Voir aussi : https://www.ch.ch/fr/

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Selon le cas, l’anesthésie peut être locale, renforcée par des tranquillisants intraveineux ou une anesthésie générale.

Cela fera l’objet d’une discussion entre vous et votre chirurgien lors d’une consultation.

+ Et la cicatrice ?

Il y a une petite cicatrice d’environ 3 mm, très discrète.

+ Combien de temps dure l’opération ?

L’opération dure environ 1 heure, mais varie de 20 minutes à 3 heures, selon l’ampleur de la liposuccion.

Quels sont les effets post-opératoires ?

L’hospitalisation dure généralement un jour.
La période postopératoire est peu douloureuse grâce à la finesse des canules et est réduite par un léger traitement antalgique.
Des ecchymoses et un œdème (gonflement) apparaissent dans la zone traitée.
Un bandage “modelant” est appliqué.
La reprise des activités est rapide, entre 3 et 6 jours.
Le sport et les efforts importants ne sont pas recommandés pendant les 3 premières semaines.

Quel est le résultat attendu d’une liposuccion ?

L’objectif de cette intervention est d’affiner les contours de votre silhouette et de rendre vos courbes harmonieuses.

Vous devez attendre environ 5 semaines pour apprécier le résultat définitif, le temps que votre peau s’adapte à votre nouvelle silhouette pour un résultat optimal.

Une bonne combinaison : Liposuccion puis réajustement de la peau par CelluM6 ou massage palpé-genou qui réduira significativement la cellulite.

Quelles sont les complications possibles ?

Tout type d’opération peut entraîner certaines complications, certaines liées à l’aspect médical et d’autres à l’anesthésie.

Bien que les complications possibles ne représentent qu’un faible pourcentage, il est nécessaire d’en être conscient.

+ Quels sont les risques liés à l’anesthésie ?

Lors de l’entretien obligatoire avec le médecin anesthésiste, celui-ci vous informera en détail des risques de l’anesthésie.

Il est utile de savoir, d’autre part, qu’au cours des vingt dernières années, les risques n’ont pas été éliminés, mais sont devenus presque négligeables.

+ Quels sont les risques inhérents à l’opération ?

Lors de vos consultations avec votre chirurgien, vous serez informé de toutes les complications possibles.

Pour vous informer à l’avance, voici les risques possibles :

  • Une infection qui peut nécessiter un traitement par antibiotiques.
  • Des hématomes, des saignements et une mauvaise cicatrisation peuvent être observés, mais sont rarement graves.
  • Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), la complication la plus grave, sont exceptionnels et des précautions sont prises pour en réduire le risque.
La lipoaspiration peut-elle être pratiquée à tout moment de l’année et également en été ?

La lipoaspiration peut être pratiquée à tout moment de l’année mais, comme vous devez porter une gaine et un corset pendant 1 mois, il est plus confortable de subir l’opération pendant les mois froids. Autre donnée importante : l’idéal est de ne pas dépasser de plus de 5 kilos le poids souhaité, car la liposuccion est une méthode pour modeler le corps et non pour perdre du poids, comme beaucoup le croient. Si vous avez plus de 5 kilos en trop, vous devez suivre un régime et perdre du poids avant de subir une liposuccion. En revanche, cliniquement, il existe une limite supérieure idéale pour la liposuccion (afin que la récupération soit plus facile et plus saine) et cette limite est de 3 à 3,5 kg ou litres.

Quels examens devez-vous subir avant l’opération ?

Pour l’opération, vous devez subir des analyses de sang et un électrocardiogramme. Mais deux éléments fondamentaux pour les médecins sont : avoir un bon hamatocrite (ne pas être anémique) et avoir une bonne coagulation.

Comment se passe la période postopératoire ? combien de jours de repos faut-il prévoir ?

La période postopératoire nécessite 5 jours de repos absolu. Bien que vous puissiez conduire, soulever un enfant et effectuer des travaux ménagers légers en une semaine, l’idéal est d’attendre 10 à 12 jours avant de reprendre des activités normales. L’activité physique est autorisée un mois après l’opération et les bains de soleil après un mois et demi, en utilisant toujours une crème solaire de plus de 50 ou un écran total. Bien que les effets de l’intervention soient visibles au bout d’un mois, le résultat final apparaît après 3 à 4 mois, lorsque le gonflement a complètement disparu.

Qu’est-ce que le lipotransfert ?

C’est une procédure que l’on combine aujourd’hui beaucoup avec la liposuccion HD (haute définition) et qui consiste à transférer la graisse aspirée vers d’autres zones telles que les fesses, les pectoraux ou les épaules (surtout dans le cas des hommes). En d’autres termes, une liposuccion est effectuée – définissant les muscles de l’abdomen, marquant la taille et les hanches – et d’autres zones sont “remplies” avec la graisse qui a été aspirée. Les résultats sont étonnants !

La chirurgie est-elle réalisée sous anesthésie générale et hospitalisation ou est-elle ambulatoire ?

L’opération est réalisée sous anesthésie générale et nécessite 8 heures d’hospitalisation. En général, les patients le tolèrent très bien et disent que la période postopératoire n’est pas douloureuse.

Suggérez-vous d’accompagner la liposuccion d’un autre traitement en cabinet ?

Une fois la liposuccion effectuée, le patient doit porter une gaine et, à partir du 4ème jour, nous recommandons le DLM (drainage lymphatique manuel) qui, en plus d’être très confortable, favorise la résorption de l’œdème pour une récupération rapide. Je ne considère pas qu’un autre traitement soit nécessaire.

Combien de temps après la grossesse peut-on pratiquer une liposuccion ?

Après la grossesse, il est idéal d’attendre au moins 6 à 8 mois après l’accouchement pour subir cette intervention, à condition que l’allaitement soit terminé. Les mères qui allaitent ne sont pas opérées.

Peut-on se faire opérer à tout âge ?

L’état de santé et le poids du patient sont plus importants que son âge. Ce sont les deux facteurs que nous prenons en compte avant de réaliser l’opération. Mais il est vrai que, plus on est jeune, moins il y a de probabilités de détérioration des tissus corporels. En d’autres termes, le risque de flaccidité et de vergetures est moindre que chez les patients plus âgés.

Pour plus d’informations sur la chirurgie de lipoaspiration, visitez :

  1. https://www.caregeneva.com
  2. https://www.hug.ch
  3. https://www.cliniquedelacroixdor.ch

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*