Place du Cirque 3, 1204 Genève, Suisse

+41 22 328 19 78

auditsexpert@gmail.com

Comment bien choisir une maison avant de l'acheter -

Comment bien choisir une maison avant de l’acheter

credit immobilier

Source : http://annuaire.costaud.net/22934-credit-pour-achat-immobilier-inp-finanz-partout-suisse.html

Assister à une inspection ouverte peut être une tâche ardue pour n’importe qui, quelle que soit son expérience.

Mais une chose qu’il faut toujours se rappeler, c’est qu’une maison ne se résume pas à sa décoration intérieure. Essayez de ne pas laisser le superbe canapé en forme de L ou l’escalier qui balaie la maison influencer trop votre décision.

N’oubliez pas de tenir compte de l’état du bâtiment autant que vous jugez de la disposition de la cuisine ou de la salle de bains de la deuxième chambre.

Si vous envisagez sérieusement d’acheter le bien, il est bon d’être minutieux. Quelques simples contrôles d’entretien peuvent parfois faire la différence entre l’achat de la maison de vos rêves et un cauchemar coûteux.

Dans cette optique, voici quelques points à vérifier lors de votre prochaine visite.

1. Vérifiez l’absence de taches d’eau, de corrosion et de moisissures

Essayez d’examiner les murs pour détecter tout signe de pénétration d’humidité ou de fuite d’eau, en particulier près des douches et des bains. Il ne s’agit pas d’un défaut structurel, mais la réparation peut être coûteuse.

2. Évaluez si les plafonds s’affaissent

Regardez les plafonds pour voir s’ils ont l’air d’un “parachute”. Pour ce faire, il suffit d’éclairer les plafonds à l’aide d’une torche, ce qui permet de voir toutes les déformations et tous les défauts des tôles du plafond.

3. Regardez à l’intérieur des armoires dans toutes les zones humides

Toutes les armoires doivent être ouvertes pour voir s’il y a une odeur d’humidité, de moisissure ou de mildiou. Toute odeur d’humidité peut être le signe d’une fuite d’eau ou même d’une montée d’humidité.

4. Vérifiez que les murs ne présentent pas de fissures importantes

Les murs intérieurs et extérieurs doivent être vérifiés pour voir s’il n’y a pas de grosses fissures.

Les propriétés présentant un grand nombre de fissures de plus de 2,0 mm de largeur sont préoccupantes et doivent faire l’objet d’une inspection plus poussée par un inspecteur des bâtiments qualifié.

5. Vérifier la présence de moisissures dans les salles de bain et les chambres

Les moisissures peuvent ressembler à des nuages inoffensifs sur les murs et les plafonds, s’ils ont été récemment nettoyés. Mais le fait de les trouver devrait vous alarmer. Premièrement, les moisissures sont mauvaises pour la santé : en libérant des allergènes dans l’air, elles peuvent provoquer des réactions allergiques et aggraver les problèmes de santé respiratoire, comme l’asthme.

Elles doivent être nettoyées par des entreprises professionnelles d’élimination des moisissures, qui facturent souvent des frais élevés.

6. Vérifiez si le plâtre de la paroi interne présente de fines fissures

Le plâtre de la paroi intérieure peut être facilement contrôlé pour détecter de fines fissures (fissures de carte, car elles prennent l’apparence d’une carte). Ces fissures sont dues à une mauvaise application de l’enduit au moment de la construction.

Si elles se trouvent dans une zone de la propriété, elles se trouvent généralement ailleurs. Le plâtre peut se fissurer davantage et même se détacher, notamment lors de l’installation de fixations murales pour les peintures.

Visitez aussi cette page pour plus d’informations : https://fr.wikipedia.org/wiki/Crédit_immobilier

7. Regardez les lignes extérieures du toit

Examinez les lignes du toit pour vérifier si elles sont droites et exemptes de déformations.

8. Vérifiez que les gouttières du toit ne sont pas rouillées

Les gouttières de toit peuvent sembler très belles depuis le niveau du sol, mais en les vérifiant depuis leur partie supérieure, on peut constater qu’elles sont corrodées et qu’elles ont besoin d’être remplacées.

9. Vérifiez que les tuyaux de descente du toit se dirigent vers les égouts pluviaux

Faites un tour rapide du périmètre extérieur de la maison pour vérifier que tous les tuyaux de descente du toit se déversent dans les puits d’infiltration des eaux pluviales et pas seulement sur le sol.

Vous devez également rechercher tout signe d’inondation passée ou d’écoulement excessif d’eau autour des bases des descentes de toit, car cela indique souvent que les puits d’infiltration ne sont pas de taille appropriée ou qu’ils doivent être nettoyés, ce qui peut coûter un bras et une jambe.

L’installation de puits d’infiltration des eaux pluviales sur une propriété établie peut être très coûteuse, car il faut parfois creuser le pavage, le béton et les plates-bandes pour installer les drains.

10. Recherchez les trous de drainage sur les murs extérieurs du périmètre

Ceci est particulièrement important pour les propriétés à plusieurs étages. De petits trous doivent être visibles au-dessus et en dessous des cadres de fenêtres et de portes et le long des niveaux de dalles suspendues. Les trous seront généralement espacés d’environ 1200 mm. Ces trous permettent à l’eau de s’échapper des murs creux. Sans ces trous, l’eau peut pénétrer dans les murs intérieurs de la maison et entraîner un entretien continu et coûteux.

En cas de doute, demandez à un professionnel d’évaluer la propriété et de rédiger un rapport détaillé sur son état de réparation.

Facteurs à prendre en considération

La première chose que vous devez faire pour déterminer si vous pouvez acheter une maison avant de la vendre est de bien examiner vos finances, en particulier vos liquidités. Vous ne voulez pas nécessairement faire appel à des investissements et à des 401K si vous pouvez l’éviter, car il s’agit de comptes rémunérés. Combien de mois pourriez-vous supporter à la fois les hypothèques et les dépenses liées à la maison si vous deviez le faire ?

N’oubliez pas non plus d’examiner le marché du logement dans votre région. Combien de temps faut-il pour vendre des maisons similaires et quel est le prix moyen par pied carré ? Cela vous donnera une idée du prix à payer pour votre maison et du temps qu’il vous faudra pour prévoir le remboursement de deux prêts hypothécaires. Bien entendu, il n’y a pas deux ventes de maisons identiques, donc même si votre voisin avec une maison similaire a vendu la sienne en 45 jours, il n’y a aucune garantie que votre maison se vendra dans le même délai.

Enfin, demandez-vous si vous êtes prêt à baisser le prix de votre maison au point d’attirer des acheteurs. Toute maison se vendra si elle est proposée au bon prix. En baissant le vôtre juste en dessous de la moyenne du marché, vous pourriez être plus compétitif et vendre rapidement, même si vous devez sacrifier un peu d’argent au départ pour économiser en fin de compte.

Options d’achat avant de vendre

Si vous envisagez d’acheter une maison avant de vendre votre logement actuel, voici quelques options à envisager :

Faire une offre conditionnelle

Sécurisez l’argent pour faire une offre tout en liquide : Empruntez contre 401K, obtenez un prêt-relais, une ligne de crédit sur la valeur nette de la maison ou d’autres options.

Post a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*