Place du Cirque 3, 1204 Genève, Suisse

+41 22 328 19 78

auditsexpert@gmail.com

Comment publier un article pertinent sur Twitter -

Comment publier un article pertinent sur Twitter


 

réseaux-sociaux-agence-web-genève

 

Lorsque vous utilisez les médias sociaux à des fins professionnelles, vous devez vous poser des questions :

Avez-vous le temps ?

C’est un engagement permanent. Vous ne pouvez pas constituer un public efficace si vous ne postez jamais ou ne tweetez jamais, et un profil abandonné peut nuire à l’opportunité de vos recherches.

Utilisez-vous les meilleurs canaux ?

Avant d’établir votre profil, regardez si des collègues de votre domaine de recherche sont actifs dans ces communautés et si des départements universitaires ou des organisations pertinentes ont des profils.

Êtes-vous disposé à rédiger et à gérer régulièrement du contenu ?

Vous devrez constamment faire appel à des personnes qui possèdent vos connaissances et votre expertise afin de fidéliser votre public et de susciter sa confiance. Cela inclut la rédaction de nouveaux messages, et le partage ou le commentaire des messages de vos pairs et des organisations alliées. Cela apporte des informations précieuses à vos lecteurs et vous montre que vous êtes un participant actif aux dialogues en ligne. Cela étant dit, l’établissement d’une relation à long terme avec vos adeptes prendra du temps et de l’énergie, c’est pourquoi vous devez soigneusement évaluer quand et si vous devez commencer.

Une fois que vous avez commencé…

Suivez ou « aimez » les personnalités, les éditeurs et les organisations de votre domaine pour voir les sujets populaires ou tendances, partager des contenus pertinents et peser sur les points de discussion.
Lorsque vous partagez votre travail publié, essayez d’introduire le lien avec une question provocante ou une découverte liée à votre recherche pour piquer davantage l’intérêt de votre public.
Faites le point sur vos projets de recherche en cours, sur leur déroulement et sur les obstacles auxquels vous êtes confronté.

Une agence web à Genève peut vous aider à gérer tout ceci. Faites confiance surtout aux agences spécialisé en la matière si vous voulez vraiment un bon boulot.

Utilisez des hashtags en rapport avec votre sujet et identifiez les personnes pour lesquelles votre message pourrait présenter un intérêt immédiat. Il peut s’agir de co-auteurs, de collègues du département, de votre flux institutionnel et d’associations dans votre domaine. Pour vous aider à identifier les hashtags populaires et tendances dans votre domaine, vous pouvez utiliser des outils tels que Hashtagify.me, qui vous permet de faire des recherches à l’aide de hashtags pertinents pour votre domaine choisi et de voir les hashtags connexes pondérés par la popularité et la corrélation.

Incluez des photos et des liens vidéo le cas échéant – ceux-ci ajoutent un impact visuel à votre flux et encouragent le partage.
Raccourcissez les hyperliens en utilisant des sites tels que bitly.com, ow.ly ou tinyurl.com.
Partagez vos recherches avec vos collaborateurs et collègues en utilisant la fonctionnalité de partage de contenu de nature.com.
Posez des questions à vos adeptes. Il n’y a pas de moyen plus facile d’engager quelqu’un que de lui demander son avis.
Tenez les gens au courant des conférences auxquelles vous participez et suivez / incluez le hashtag de la conférence lorsque vous l’affichez pendant la réunion.
Incluez des liens vers vos profils de médias sociaux dans la page de votre service et dans d’autres listes professionnelles.
Utilisez des outils comme Altmetric pour suivre l’impact de votre article dans la sphère sociale. Vous pouvez télécharger gratuitement leur bookmarklet pour découvrir les données Altmetric pour tout article publié.

Les médias sociaux sont un moyen idéal et peu coûteux d’accroître la portée et le lectorat de votre journal. Cependant, il existe très peu de ressources pouvant guider les éditeurs et les rédacteurs sur les moyens d’utiliser efficacement ce canal de marketing pour leur revue. C’est pourquoi nous avons créé ce billet de blog exhaustif avec des exemples et des conseils sur la manière d’utiliser le plus efficacement possible les quatre principales plateformes de médias sociaux : Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn.

I. QUELQUES CONSEILS D’ORDRE GÉNÉRAL

Avant d’approfondir chaque canal, je voudrais vous présenter quelques conseils communs aux quatre plateformes :

1. Aller au-delà du contenu de votre propre journal

Beaucoup de journaux qui commencent à utiliser les médias sociaux pour le marketing ne voient pas beaucoup d’intérêt et l’une des raisons est qu’ils ont tendance à se concentrer uniquement sur le contenu qu’ils créent.

2. Apprendre et utiliser les hashtags

Les hastags sont une caractéristique que tous les réseaux partagent et ils constituent un moyen facile et efficace d’accroître la portée. Utilisez des hashtags multiples et pertinents avec chaque message pour augmenter la portée. C’est ainsi qu’ils fonctionnent : Comment utiliser les hashtags dans les médias sociaux.

3. Créer des profils complets

C’est un élément essentiel pour les réseaux. Ajoutez des images de couverture, des photos de profil, des biographies complètes qui donnent aux gens une idée de l’objet de votre journal, des liens vers des sites web, des données de localisation (en particulier si votre journal cible une certaine géographie), etc.

Voici aussi quelque site web qui peuvent vous aidez : https://agenceweb4.ch, https://www.idactiv.ch, https://www.simplydesign.ch, https://www.procab.ch, https://www.sortlist.ch/, https://insolus.com/web, http://www.rwswebagency.ch, https://creation-site-web-geneve.ch

2. Chat sur Twitter

L’hébergement d’un chat sur Twitter est un moyen intéressant de renforcer l’engagement sur votre compte et d’améliorer votre visibilité.

3. Développer votre réseau

La publication d’un bon contenu, un profil complet et l’utilisation de hashtags sont autant d’éléments qui permettent de construire un réseau Twitter de qualité. Vous pouvez également prendre une longueur d’avance en recherchant votre public cible à partir des comptes de vos concurrents et en les suivant d’abord.

III. FAITES LA PROMOTION DE VOTRE JOURNAL SUR FACEBOOK

 

1. Personnaliser le CTA

Lorsque vous remplissez les détails de votre profil sur Facebook, vous avez la possibilité de personnaliser le bouton CTA ou call to action. Vous pouvez utiliser le bouton CTA pour diriger les utilisateurs vers votre site web, vers un lien ou un formulaire spécifique, ou vers la boîte de message si votre objectif principal est de les inciter à vous contacter.

2. Types de messages

Ne vous limitez pas au partage de textes et de liens sur votre page Facebook. Vous pouvez publier des vidéos, organiser des sondages, créer des concours, organiser des événements et bien d’autres choses encore sur Facebook. Explorez toutes les possibilités pour voir ce qui vous fait le plus participer.

3. Groupes

Les groupes sont une caractéristique commune à Facebook et LinkedIn – imaginez-les comme des lieux de rencontre en ligne pour des personnes ayant des intérêts similaires. Trouvez des groupes en recherchant des mots-clés pertinents pour votre journal dans la boîte de recherche.

4. Faites de la publicité

Il est fréquent que Facebook réduise la portée organique des pages d’entreprises. Cela signifie que lorsque vous publiez quelque chose sur votre page Facebook, seul un petit pourcentage des personnes qui suivent votre page pourront le voir. Donc, si vous avez un message important que vous voulez que plus de gens voient, vous pouvez envisager de créer une publicité sur Facebook.

IV. PROMOUVOIR VOTRE JOURNAL SUR LINKEDIN

Si vous ne savez pas comment fonctionne LinkedIn pour les comptes personnels et/ou les pages professionnelles, lisez d’abord ce lien : Le guide du débutant pour le marketing de LinkedIn

1. Demandez aux employés d’ajouter le journal à leur profil

Demandez à tous les employés d’ajouter la page LinkedIn de l’éditeur/journal à leur historique de travail. C’est un excellent moyen pour les auteurs potentiels de jeter un coup d’œil sur votre équipe et de leur donner la confiance nécessaire pour soumettre une proposition.

2. Groupes LinkedIn

Ces groupes sont similaires à ceux de Facebook. Cependant, l’activité dans la plupart des groupes LinkedIn est plutôt morose. Vous pourriez essayer de poster dans ces groupes et si cela ne vous donne pas de résultats significatifs, réduisez vos pertes rapidement.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*