choisir les bénéficiaires d’une police d’assurance-vie

assurance troisième pillier Assurance vie : Comment effectuer le choix des bénéficiaires ?

Choisir un bénéficiaire pour votre police d’assurance vie semble assez simple. Mais étant donné toutes les options disponibles et la possibilité de voir surgir des  imprévus, la décision peut s’avérer plus compliquée que vous ne l’imaginez.

Par exemple, lorsque vous souscrivez  à une une police d’assurance vie, votre objectif premier est de rendre la vie du bénéficiaire désigné meilleure ou plus facile, d’une façon ou d’une autre, au lendemain de votre décès. Cependant, si vous ne tenez pas compte de toutes les circonstances uniques qui entrent en jeu dans votre choix, vous risquez de créer des problèmes supplémentaires pour vos proches. Ce qui serait une sorte d’impéritie  pour vous en tant que père de famille

Certains des bénéficiaires de votre assurance vie  sont-ils mineurs ?

Bien qu’il vous soit techniquement permis de désigner un mineur comme bénéficiaire de votre police d’assurance vie, c’est une mauvaise idée de le faire. Les compagnies d’assurance vie  ne permettent pas à un enfant mineur de recevoir directement les prestations d’assurance jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la majorité, qui peut atteindre 21 ans selon l’État.

 

Si vous avez un mineur désigné comme bénéficiaire à votre décès, le produit sera alors distribué à un dépositaire nommé par le tribunal et chargé de gérer les fonds, souvent à un coût financier pour votre bénéficiaire. Et cela est vrai même si le mineur a un parent vivant. Cela signifie que même l’autre parent biologique de l’enfant devrait se présenter au tribunal pour être nommé tuteur s’il veut gérer les fonds. Et, dans certains cas, ce parent ne pourrait pas être nommé (par exemple, s’il a un mauvais crédit), et le tribunal nommerait un fiduciaire rémunéré pour détenir les fonds.

 

Plutôt que de désigner un enfant mineur comme bénéficiaire, il est préférable d’établir une fiducie pour que votre enfant reçoive le produit de l’assurance. De cette façon, vous pouvez choisir qui gérera l’héritage de votre enfant, comment et quand le produit de l’assurance sera utilisé et distribué.

Pour en savoir plus visitez ces liens depuis  la suisse : https://123vie.ch,  https://www.economie.gouv.fr , https://www.lerevenu.com ,http://rencontres-suisse.com/choisir-assurance-vie-2http://parisianou.com/choisir-police-dassurance-vie/

L’argent aurait-il un effet négatif sur un bénéficiaire ?

Lorsque vous examinez comment vos fonds d’assurance pourraient aider un bénéficiaire en votre absence, vous devez également tenir compte de la façon dont ils pourraient causer un préjudice. C’est particulièrement vrai dans le cas des jeunes adultes.

Pour finir , retenons cette magnifique pensée :

« Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est. » Jean Paul Sartre

One Comment

  1. Pingback: Assurance vie : bénéficiaires en danger - %

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*