Après la liposuccion ?

Après la liposuccion ?
Noter ce post

Après la liposuccion, l’alimentation et l’exercice sont nécessaires.

Si vous ne suivez pas un régime après avoir aspiré de la graisse et ne faites pas de gymnastique, des cellules graisseuses microscopiques et immatures se réveilleront, cachées dans les couches profondes de la peau, les centres graisseux. Si nous mangeons trop, ces cellules immatures absorbent progressivement des particules de graisse microscopiques. Avec le temps, elles fusionnent pour former de nouvelles cellules graisseuses.

Liposuccion le déroulement de la procédure

Avant l’intervention, le chirurgien dessine une carte sur le corps des endroits d’où la graisse sera aspirée. L’intervention dure entre une demi-heure et deux heures et peut être réalisée sous anesthésie locale ou complète. Parfois, la graisse est décomposée par ultrasons pour l’assouplir. Les opposants à cette méthode avertissent que les ultrasons peuvent endommager la peau de façon permanente.

Lorsque l’intervention est réalisée sous anesthésie locale, le patient ressent la sensation de grattage ou le bruit du mouvement de l’aiguille.

L’intervention commence par une petite incision discrète (par ex. dans le pli cutané sous la fesse), près de la couche adipeuse, sur la peau. A travers le trou, il insère plusieurs fois, sous différents angles, un tube à aiguille spécial, radial, à extrémité émoussée. Il est relié à un dispositif d’aspiration qui fonctionne de la même manière qu’un aspirateur. Le chirurgien répète les mêmes gestes partout dans le corps qu’il a marqué. Ensuite, il pose des coutures ou des boucles sur la peau coupée (elles sont enlevées au bout d’une semaine) et des pansements compressifs spéciaux pour éviter les saignements et les contusions.

Liposuccion après aspiration de la graisse

Après l’opération, vous devriez rester à l’hôpital pendant un ou deux jours pour permettre aux médecins d’évaluer comment votre corps fait face à la nouvelle situation. Le patient est anesthésié. Après liposuccion, le tissu conjonctif ressemble à une éponge ou à un alvéole vide. Le liquide tissulaire et le sang provenant de petits vaisseaux endommagés comblent les vides, provoquant des gonflements et des ecchymoses. Au fur et à mesure qu’ils guérissent, l’enflure et les ecchymoses disparaissent. Le tissu conjonctif sans graisse s’aplatit, tandis que la peau – si elle est très élastique – s’adapte à de nouvelles formes. Mais il faut quand même attendre une nouvelle silhouette. Les douleurs les plus douloureuses n’apparaissent qu’après environ 10-12 jours. Plus ils sont aigus, plus l’opération a été vaste. Un homme se sent comme s’il était battu avec des bâtons et cela dure même quelques semaines. Les corsets spéciaux et les ceintures qui soutiennent le corps n’aident pas toujours. Certaines personnes, après avoir aspiré la graisse, ne peuvent pas travailler normalement et doivent prendre un congé de maladie.

Site internet à découvrir :

  1. http://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-de-la-silhouette/lipoaspiration/ Genève est une ville où les cliniques de Liposuccion sont nombreuses, Cherchez dans les témoignages c’est toujours intéressant !
  2. https://www.hug-ge.ch/chirurgie-plastique-reconstructive-esthetique/liposuccion

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*